Profiteroles chocolat et coulis de framboise

Je pense ne pas prendre trop de risque en disant que tout le monde connait les profiteroles. Mais pourquoi se contenter d'une glace vanille ? Aujourd'hui, je vous propose d'être un peu plus original et de tester de délicieuses profiteroles chocolat avec un rafraîchissant coulis à la framboise. Une recette aussi simple que gourmande, à réaliser en quelques coups de cuillère à pot.
Une bonne pâte à choux toute simple, garnie d'une crème glacée au chocolat. Vous allez préparer à côté un délicieux coulis à la framboise, que vous verserez à la dégustation sur les profiteroles au chocolat pour impressionner vos convive et c'est tout. Du simple, du beau et du bon !

Critères

Catégorie : Pâtisserie

Difficulté : ⭐

Type : Dessert glacé

Durée

Temps de préparation : 30 minutes

Temps de cuisson : 40 minutes

Temps de repos : -

Autres indications

Origine : Création (wiki)

Possibilité de faire la veille : Oui

Temps de conservation : 3 jours

Ingrédients

Pour 9 profiteroles chocolat et framboise

  1. Coulis framboise
    • Pulpe de framboise (sans pépins) 200 g
    • Sucre 100 g
  2. Pâte à choux
    • Lait 125 g
    • Beurre 50 g
    • Sel 1g
    • Sucre 5 g
    • Farine 75 g
    • Œufs battus 125 g
    • Facultatif : Eclats d'amande
  3. Montage des profiteroles chocolat
    • Glace au chocolat

Matériel

  1. Coulis framboise
    • Casserole
    • Spatule
  2. Pâte à choux
    • Casserole
    • Spatule
    • Poche à douille
    • Douille diam. 15 mm
    • Four
    • Emporte pièce 4cm
  3. Montage des profiteroles chocolat
    • Couteau à dent
    • Cuillère à glace
    • Une jolie saucière pour verser le coulis

Étapes

1

Coulis framboise

3

Montage des profiteroles chocolat framboise

Organisation

L'inconvénient des desserts glacés, c'est qu'ils ne se préparent pas à l'avance. Enfin, pour les profiteroles au chocolat, seul le montage ne peut pas se faire à l'avance. Car rien ne vous empêche de réaliser la pâte à choux et le coulis la veille. Si vous voulez vous y prendre plus tôt, je vous invite à lire la section Astuces ci-dessous.

Il en va de même pour ceux qui n'auraient jamais fait de pâte à choux sans craquelin avant. N'hésitez pas à lire la section Astuces, car cette cuisson est un peu spécifique et se fait sans ventilation, pour éviter que les choux n'explosent.

Variations

Comme je le disais en introduction, les profiteroles au chocolat sont juste une déclinaison de la version classique. Je voulais vous inciter à vous défaire des traditions et à ne plus hésiter à laisser libre court à votre imagination, alors tentez plusieurs parfums de glace. Il en va de même pour le coulis. Fraise, fruits rouges, parfumé aux herbes, sauce chocolat (pour un double choco), les possibilités sont infinies, la seule limite c'est vous.
Enfin, la température du coulis peut aussi être une variation. N'hésitez pas à le servir chaud pour créer un vrai contraste avec la glace.

Profiteroles chocolat et coulis framboise

1

Coulis framboise

Coulis framboise - les ingrédients

Dans une casserole, pesez les 100g de sucre avec les 200g de pulpe de framboise. Cuisez à frémissement pendant 15 minutes en remuant régulièrement.

Coulis framboise - la cuisson

Pendant ce temps, vous pouvez évidemment avancer sur la pâte à choux. Mais lorsque le coulis est cuit (il faut qu'il ait épaissi), réservez-le au frais.

2

Pâte à choux

Pâte à choux - les ingrédients

Commencez par allumer votre four à 180°C en position sole (bas allumé seulement) ou à 160°C en chaleur tournante si vous ne pouvez pas faire autrement, mais vos choux risquent d'éclater. Dans une casserole, pesez les 125g de lait, 50g de beurre en petits cubes, ajoutez le gramme de sel et les 5g de sucre.

Pâte à choux - la panade

En parallèle, commencez à peser et tamiser les 75g de farine.  Faites chauffer la casserole, pour faire fondre le beurre, en limitant l'évaporation. Dès que le lait bout et que le beurre est fondu, sortez la casserole du feu et versez en une fois la farine tamisée. Mélangez à la spatule pour obtenir une pâte lisse et homogène (la panade). Puis remettez la casserole sur feu doux et desséchez 2 à 3 minutes en remuant.

Pâte à choux - hydrater jusqu'à consistance
Pâte à choux - hydrater jusqu'à consistance

Lorsque la pâte a bien desséché, sortez-la du feu et attendez quelques minutes qu'elle ne soit plus brûlante, pour ne pas cuire les œufs. Puis en 3 fois, versez les œufs battus sur la panade. Mélangez à chaque fois jusqu'à ce que la pâte retrouve son homogénéité. Attention ! En fonction du dessèchement que vous avez imposé à votre pâte il se peut qu'il ne faille pas mettre tous les œufs, ou au contraire qu'il faille en rajouter. Ainsi, lors du dernier ajout, vérifiez la consistance de votre pâte en passant la spatule au milieu. Elle est parfaite lorsque la pâte à choux se referme tout doucement.

pâte à choux - la cuisson

Garnissez une poche munie d'une douille de diamètre 15mm avec la pâte à choux. A l'aide d'un emporte pièce, réalisez des marques avec de la farine d'un diamètre de 4cm, puis faites de belles boules de pâte de cette dimension. S'il vous reste des œufs, appliquez un peu de dorure à l'aide d'un pinceau et ajoutez éventuellement des éclats d'amande. Cuisez dans le bas du four environ 40 minutes.

Montage des profiteroles chocolat framboise

3

montage des profiteroles chocolat framboise - la découpe

Au moment de la dégustation et une fois que la pâte à choux a refroidi, tranchez le haut de vos profiteroles et creusez le fond avec vos doigts.

montage des profiteroles chocolat framboise - garnir

Garnissez les profiteroles au chocolat avec une boule de glace, puis remettez le chapeau. Versez le coulis de framboise au dernier moment.

Astuces

Conservation

De multiples solutions existent pour conserver vos profiteroles au chocolat. Evidemment, il va être compliqué de les conserver garnies, mais vous pouvez congeler la pâte à choux, soit crue (il suffira de la cuire directement congelée), soit cuite (passez la quelques minutes dans un four à 200°C).
Le coulis quant à lui, se conserve soit dans un bocal hermétique et stérilisé au frigo pendant quelques jours, soit plusieurs mois directement au congélateur. Cela vous permettra de sortir au dernier moment et à volonté des profiteroles au chocolat pour le goûter.

Cuisson de la pâte à choux

Comment s'assurer que vos choux sont bien cuits ? C'est très simple lorsque l'on cuit sans craquelin. Les craquelures de la pâte doivent avoir la même couleur que le reste du choux. Grâce à cette technique, vous vous assurerez que vos profiteroles au chocolat ont toujours une parfaite cuisson.
Par ailleurs, je vous indique dans la recette une cuisson sur sole. C'est à dire que seule la résistance du bas de votre four est allumée. Ce n'est pas une lubie de ma part, mais la pâte à choux à tendance à gonfler beaucoup plus lorsque la ventilation est allumée. Et la chaleur tournante va avoir tendance à faire éclater vos profiteroles.
De la même manière que la résistance du haut va favoriser l'assèchement du dessus de vos choux et donc augmenter les risques que ceux-ci éclatent à la cuisson.

Enfin, pour les plus téméraires, n'hésitez pas à mettre une boule de glace faite maison. Si vous n'avez pas peur des photos hideuses, j'ai une recette (qui date des débuts du blog) de glace chocolat blanc (ne mettez pas la gaufrette !) qui ira à merveille dans vos profiteroles au chocolat... blanc.

Profiteroles chocolat et coulis framboise

Profiteroles chocolat et coulis framboise

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.