Mois 1 : point étape du premier stage

Voici un peu plus de quatre semaines que je suis en stage. Il est donc temps pour moi de partager avec vous mes premières sensations en entreprise. Je sais que cela faisait longtemps que je ne vous avais pas écrit, mais j’avoue que ces premières semaines sont déjà moins sujet à actualités et par ailleurs, le temps me manque un peu.

Principe du stage

Il est censé avoir une durée de quatre mois et nous avions la liberté de les passer dans une entreprise, ou deux. C’est cette dernière option que j’ai choisi. Je voulais avoir la possibilité de multiplier les expériences pour avoir une meilleure idée de la profession de pâtissier. Mais c’est avant tout l’occasion pour tous les élèves de mettre en pratique les techniques apprises à l’école.

Dans mon cas, j’ai choisi de réaliser le premier stage de deux mois dans un salon de thé à côté de chez moi et le second dans un laboratoire de pâtisserie. L’idée était dans un premier temps d’expérimenter l’organisation d’une petite structure. D’avoir des conditions matérielles qui ne me permettraient peut-être pas de voir toutes les techniques, mais qui me forceraient à m’adapter et en comprendre la gestion.

Le deuxième stage quant à lui doit me permettre de perfectionner à fond et de me frotter à de la pâtisserie de très haut niveau. Nous verrons bien d’ici quelques semaines si le projet rejoint la réalité.

Mi stage au Temps d’un rêve

Mais alors comment ça se passe aujourd’hui, pour moi, en entreprise ? Comme je vous le disais en fin d’année, j’avais hâte de passer dans le monde professionnel. Après un peu plus de quatre semaines dans le salon de thé : Le temps d’un rêve, je dois dire que je ne suis pas déçu. Je m’attendais à prendre une plus grosse claque en terme de pression et d’organisation, mais vu que je me suis toujours donné à fond, l’effet a dû être limité.

Deuxième point important, après un mois de stage, l’envie de faire de la pâtisserie mon futur métier ne m’a toujours pas quittée. C’était aussi l’une des grandes questions de ce changement de profession. L’idée que je m’en faisais allait-elle être en adéquation avec la réalité ? Pour pouvoir y répondre, je pense qu’il faudra attendre la fin de mes deux stages. Mais en attendant, une chose est certaine, je pense toujours autant à la pâtisserie et je prends toujours autant de plaisir à travailler.

Même si je poste moins de photos, vous pouvez toujours me suivre sur Instagram 🙂

Et bien évidemment, lire ou relire les articles sur les précédentes semaines de formation.

Même en dehors du stage je m’entraîne pour le CAP. Exemple avec le feuilletage à la maison
Même en dehors du stage je m’entraîne pour le CAP. Exemple avec le feuilletage à la maison.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.