Niocciolata maison – pâte à tartiner noisette

Les premières noisettes sont arrivées avec les premiers froids. Et pour vous réconforter au cœur de l’automne, quoi de mieux qu’une pâte à tartiner à la noisette maison ? Pour réaliser cette recette, je me suis basé sur les proportions de la célèbre marque Nocciolata (pour ceux qui ne connaîtrait pas, il s’agit du haut de gamme bio, équivalent Nutella). Sauf qu’à la réflexion, quitte à faire de la pâte à tartiner maison, au tant y aller franco sur les proportions de noisette et ne pas se contenter des 16% de la marque Italienne. Je suis donc parti sur un bon 30% pour cette première version. Première version ? Ah bah oui, il s’agit là de mon premier jet, le but est d’améliorer la recette, de la personnaliser pour arriver à un chef d’oeuvre du petit déjeuner et du goûter. Mais cela nous le verrons dans les prochains articles. Voici donc les quelques étapes à suivre pour arriver au nirvana de la noisette.

Ingrédients : (1 pot de 325g)

  • Noisettes décortiquées 100g
  • Sucre en poudre 100g
  • Chocolat au lait 40% 75g
  • Lait en poudre 16g
  • Huile neutre (type tournesol, pépin de raisin…) 40 g
  • Extrait de vanille liquide 3g
  • Fleur de sel 1g

Préparation : 

Pâte à tartiner noisette – Nocciolata

Commencez par faire torréfier les noisettes dans un four préchauffé à 150° pendant 25 minutes. Laissez refroidir 10 minutes, puis frottez les noisettes dans vos mains pour en enlever la peau.

20161022_181236

Avec le sucre en poudre, réalisez un caramel à sec.

20161022_190019

Versez les noisettes dans le caramel chaud et mélangez pour que chaque noisette soit recouverte de caramel.

20161022_190243

Étalez sur un papier sulfurisé ou Silpat pour laisser refroidir.

20161022_190556

Brisez les noisettes caramélisées et déposez les dans la cuve d’un blender (attention, il faut que celui-ci soit très rapide)

20161022_191256

Mixez longuement les noisettes. Vous allez obtenir dans un premier temps une pâte grossière, puis plus vous mixerez, plus la pâte noisette sera lisse et homogène.

20161022_191516

C’est à cette étape que vous allez définir la texture de votre pâte à tartiner. Soyez donc vigilant et n’hésitez pas à contrôler la texture. Personnellement, j’ai choisi une texture presque liquide mais avec encore quelques tout tout petit éclats de noisette qui croustillent en bouche.

20161022_191838

Lorsque vous avez obtenu la bonne texture, ajoutez l’huile et l’extrait de vanille et mixez de nouveau.

20161022_191942

Ajoutez ensuite le lait en poudre et mixez. Il faut que la texture soit homogène. Il ne doit plus vous rester de particules de lait en poudre.

20161022_192337

Faites fondre le chocolat au lait, soit au bain marie, soit au micro-onde. Attention de ne pas le laisser brûler. Puis ajoutez le dans la pâte à tartiner noisette et mixez.

20161022_192807

Normalement, votre mélange est liquide et encore chaud (d’avoir été trop mixé). C’est normal ! Versez le dans un bocal et laissez le revenir à température ambiante tranquillement.

20161022_193315

La pâte à tartiner doit se conserver dans un bocal hermétique quelques semaines. À vérifier, car il n’y a pas de conservateur ajouté à cette recette. Mais il n’y a pas non plus de produit à conservation courte (lait, œuf,…). Si vous avez un peu peur, vous pouvez mette au frigo la pâte à tartiner noisette. Mais attention, elle va devenir solide. Le mieux c’est encore de tout manger rapidement 🙂

Bonbons au chocolat noir, fourrés au Niocciolata
Bonbons au chocolat noir, fourrés au Niocciolata
Petit déjeuner au Niocciolata
Petit déjeuner au Niocciolata
Bonbons au chocolat noir, fourrés au Niocciolata
Bonbons au chocolat noir, fourrés au Niocciolata

2 réponses sur “Niocciolata maison – pâte à tartiner noisette”

  1. Bonjour, je voulais savoir si vous aviez modifié votre recette depuis ou si vous étiez passé à une autre.
    Et est-ce que vous en savez plus sur le temps de conservation.
    Merci.

    1. Bonjour Joséphine,
      Non je n’ai pas changé de recette. Elle repose toujours sur la base d’un praliné (50% fruit sec, 50% sucre), dans lequel on ajoute un peu de chocolat et d’onctuosité avec l’huile.
      Cette recette contient très peu d’humidité et une quantité importante de sucre. Ce qui théoriquement permet de la conserver très longtemps. Je pense que dans un bocal hermétique et à l’abris de la lumière la pâte à tartiner peut se conserver un mois sans problème.
      Il faut juste éviter le rancissement et l’oxydation pour préserver le goût dans le temps.
      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.