Semaine 11 : un examen commercialisable

Faire en sorte que la production soit commercialisable le jour de l’examen, c’est ce qui a occupé mon esprit toute la semaine dernière. Et tandis que la moitié de la classe passait son examen blanc vendredi dernier, mon tour viendra vendredi prochain. Ce jour là, il me faudra trouver l’équilibre produire vite, mais produire bien.

Rochers amande au praliné maison
Rochers amande au praliné maison

Un CAP commercialisable ?

En effet, il ne faut pas oublier que l’objectif du CAP Pâtisserie est de former des pâtissiers ! Grande nouvelle ? Pas vraiment, car ce qu’il faut lire entre les lignes c’est que cette formation ne fera pas de vous le prochain Cédric Grolet, mais est censé vous apporter les compétences nécessaires pour pouvoir produire de façon commercialisable. C’est tout ! Oui, à la sortie, vous devez être capable de travailler dans une pâtisserie. Et la différence entre pâtisser à la maison et une boutique c’est la productivité.

Si, à la maison, vous prenez le temps de faire des gâteaux parfaits quitte à y passer la journée, il en va autrement en entreprise. L’horloge est votre ennemie, car plus le temps passe et plus il vous faudra vendre cher votre gâteau. Coût de la main d’oeuvre et rentabilité oblige… Je suis sûr que maintenant vous comprenez mieux pourquoi le CAP vous prépare « simplement » à exécuter une production commercialisable.

St-Honore crème diplomate chocolat et framboises
St-Honoré crème diplomate chocolat et framboises

Le passage de la maison à la boutique

Votre produit n’a pas besoin d’être parfait. Il doit avant tout être bon, beau et surtout rentable. Cela n’est possible qu’avec une bonne organisation et une touche de technicité. Et je crois comprendre que c’est la transformation que nous avons tous plus ou moins vécu depuis le début de la formation. À ce moment là, nous avions à cœur de passer tout notre temps pour obtenir un produit parfait. Aujourd’hui on essaye surtout de faire en sorte qu’il soit commercialisable, dans le temps imparti. En fait, on essaye tout « simplement » d’être de bons professionnels !

Pain au chocolat commercialisable sous le nom de chocolatine ?
Pain au chocolat commercialisable sous le nom de chocolatine ?

Vous pouvez retrouver les photos de la semaine sur Instagram.

Ou bien lire l’article de la semaine précédente.

Une réponse sur “Semaine 11 : un examen commercialisable”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.